Service incendie

Le Service de sécurité incendie est composé d’un directeur à temps plein ainsi que de 23 officiers et pompiers à temps partiel.

Share on twitter
Share on facebook
Share on linkedin
Share on print
Share on email

La mission du service de sécurité incendie est la suivante :

« Intervenir sur le territoire de la ville par des actions permettant de sauvegarder la vie des citoyens, protéger leurs biens et préserver l’environnement. »

Ceci est possible en procédant au sauvetage des personnes en détresse, en intervenant sur les lieux de toute situation d’urgence ou de sinistre où la sécurité des citoyens est menacée. Le Service de sécurité incendie a aussi la responsabilité de réaliser des programmes de prévention des incendies et d’éducation pour le public.

Avertisseur de fumée

Installation

  • Il est important d’avoir un avertisseur de fumée par étage, incluant le sous-sol.
  • Il doit être positionné dans les corridors, près des chambres à coucher, en s’assurant qu’aucun obstacle ne bloque la circulation de la fumée;
  • Il doit être installé au plafond ou sur les murs, à une distance de 10 à 30 cm (4 à 12 po) du mur ou du plafond.
  • L’avertisseur de fumée à cellule photoélectrique est plus souvent installé près de la cuisine, de la salle de bain ou des appareils de chauffage. Il déclenche moins d’alarmes inutiles causées par les vapeurs d’eau ou de cuisson.

 

Choisir un avertisseur de fumée

L’avertisseur de fumée à ionisation (le plus courant) convient mieux près des chambres à coucher.
Il doit être certifié par les Laboratoires des assureurs du Canada et comporter le logo ULC. On retrouve souvent le logo CSA qui indique que certaines pièces de l’avertisseur de fumée ont été fabriquées selon les normes CSA International.

 

Recommandations du Service de sécurité incendie

  • Remplacez la pile lorsque l’avertisseur de fumée émet des signaux sonores intermittents. Ceux-ci indiquent que la pile est trop faible.
  • Profitez du changement d’heure à l’automne et au printemps pour vérifier la pile.
  • N’installez jamais de pile rechargeable.
Programmes de prévention et sensibilisation

Pendant la saison estivale, plusieurs propriétaires et locataires de maison se lancent dans des projets d’embellissement de leurs terrains. Des restrictions s’appliquent en ce qui concerne certains éléments sur votre terrain.
Voici quelques éléments à retenir au sujet de la fameuse borne d’incendie communément appelé borne-fontaine :

  • Elle doit être libre de toute construction, ouvrage, plantation ou toute autre obstruction dans un rayon de 1,5 mètres. Cette exigence permet de s’assurer que les bornes d’incendie puissent être utilisées normalement et rapidement par les pompiers.
  • Il est important de ne pas la peinturer, car les couleurs servent à informer les pompiers de la capacité en eau de la borne incendie.
  • Seulement les personnes autorisées par la Ville peuvent la manipuler.
  • Elle n’est pas un objet décoratif de votre terrain. Elle constitue un élément vital pour votre Service de sécurité incendie.

 

Référence : Règlement relatif à la prévention des incendies de la Ville de Saint-Rémi.

Au Québec, près du tiers des incendies de bâtiments résidentiels débute dans la cuisine. Ces incendies sont majoritairement causés par des erreurs humaines, des distractions, etc. Outre les brûlures, de lourdes pertes humaines et matérielles en découlent.
Voici quelques simples gestes qui peuvent faire une différence.

  • Surveillez toujours les aliments qui cuisent. Utilisez une minuterie.
  • Ne chauffez jamais d’huile dans un chaudron pour faire de la friture, peu importe le type de chaudron. Utilisez une friteuse thermostatique.
  • Pour cuire les aliments, utilisez un récipient dont le diamètre est plus grand ou égal à l’élément chauffant sur la cuisinière. Un débordement de nourriture sur l’élément pourrait provoquer un incendie.
  • Ayez un couvercle à portée de main. Si ce n’est pas celui du récipient, assurez-vous qu’il peut le couvrir en totalité.
  • Fermez les appareils de cuisson lorsque vous devez quitter la cuisine ou votre domicile.
  • Ne rangez pas d’objets dans le four ni sur le dessus de la cuisinière.
  • Gardez un extincteur portatif, à portée de main, à quelques mètres de la cuisinière, par exemple à l’entrée de la cuisine, et apprenez à l’utiliser.

Le programme de secours adapté est un système de gestion informatisé des appels qui permet au répartiteur de la centrale des communications (9-1-1) d’avoir accès à tous renseignements pertinents lors d’appels à l’aide émanant des personnes inscrites au fichier. Grâce à ce système, les divers intervenants (pompiers et policiers) sont immédiatement informés de la localisation précise de la personne nécessitant une assistance particulière ainsi que des mesures spéciales à prendre selon les notes personnalisées enregistrées au dossier informatisé.

Toutes les personnes éprouvant des limites dans leur mobilité – personnes âgées ou handicapées, pourront adhérer gratuitement à ce programme. Les données recueillies seront mises en mémoire et traitées confidentiellement conformément aux dispositions de la Loi d’accès à l’information.

Modalités d’inscription

Toute personne désirant voir s’inscrire au fichier confidentiel du Service de sécurité incendie de Saint-Rémi doit remplir le formulaire de demande d’adhésion et le faire parvenir à la direction du service.

Dès réception de la demande, nous procéderons à l’étude du dossier et nous confirmerons par écrit au requérant la date d’adhésion au programme de secours adapté.

Dès lors, les personnes inscrites au fichier sont priées de nous informer de tous changements utiles (évolution dans l’état de santé, changement d’adresse, de numéros de téléphone, etc.) afin que les modifications nécessaires soient apportées au fichier.

Les personnes demeurant dans les centres spécialisés avec soins n’ont pas à s’inscrire au programme, car ces établissements sont déjà considérés comme abritant plusieurs personnes nécessitant de l’aide pour l’évacuation.

Pour obtenir tous renseignements complémentaires, communiquez au :

Service de sécurité incendie
105, rue de la Mairie
Saint-Rémi (Québec) J0L 2L0
(450) 454-3993

Avant d’allumer un feu, toujours vérifier l’indice de feu auprès de la Société de protection des forêts contre le feu (SOPFEU). Si l’indice est élevé, attendez qu’il diminue avant d’allumer votre feu.

En zone agricole

Avec l’arrivée du beau temps, plusieurs corvées de nettoyage extérieur se dressent à l’horizon, dont la collecte des branches et des arbres tombés durant l’hiver. Parmi vos options pour vous départir de ce bois mort, il y a celle de les brûler.
Prenez note qu’il est obligatoire à ce moment de détenir un permis de feu. Vous devez faire votre demande au moins 7 jours ouvrables avant la date prévue de la mise à feu, auprès du directeur du Service de sécurité incendie. Il n’y a aucuns frais applicables pour ce type de permis.

Nul ne peut allumer, alimenter ou maintenir allumé un feu à ciel ouvert en zone rurale sur le territoire de la Ville sans avoir obtenu au préalable l’autorisation du directeur du service incendie.

Le directeur peut autoriser un feu à ciel ouvert s’il est d’avis que ce feu ne constitue pas un risque pour la sécurité publique. Pour accorder cette autorisation, il doit considérer les éléments suivants :

  • La capacité du requérant à contrôler le feu qu’il entend allumer;
  • Les caractéristiques physiques du lieu;
  • Les dimensions du feu et les espaces de dégagement;
  • Les combustibles utilisés;
  • Les conditions climatiques prévisibles;
  • La disponibilité d’équipement pour l’extinction. L’autorisation n’est valide que pour un seul feu à ciel ouvert à moins d’indication expresse à l’effet contraire.
  • Nul ne peut alimenter ou maintenir allumé un feu à ciel ouvert qui menace la sécurité publique.
  • Nul ne peut alimenter ou maintenir allumé un feu à ciel ouvert qui cause une nuisance à un autre résident.
  • Nul ne peut ignorer les conditions spécifiques inscrites à l’arrière du permis et les directives données par le directeur.
  • Le solliciteur du permis s’engage à respecter toutes les conditions spécifiées.

 

Une fois votre autorisation en main, voici deux conseils à suivre: 

  • Placez les branches et les arbres en un seul endroit (lorsque possible) et à une distance sécuritaire de toute construction ou végétation pouvant représenter un danger pour la propagation du feu.
  • Avant d’allumer votre feu, prévoyez la présence d’un surveillant pour toute la durée de l’incendie contrôlé, ainsi qu’un dispositif d’extinction à proximité (boyau d’arrosage, extincteur, équipement agricole, etc.).

 

En zone urbaine

Un foyer est nécessaire pour faire un feu en zone urbaine. Plusieurs facteurs doivent être pris en considération.

Tout feu est autorisé dans un foyer extérieur aux conditions suivantes :

  • Le foyer ne peut être utilisé que sur un terrain où est construit un bâtiment résidentiel unifamilial;
  • Il ne peut y avoir qu’un seul foyer extérieur par unité d’évaluation et il doit être pourvu d’un capuchon pare-étincelles placé au sommet du tuyau d’évacuation;
  • Le foyer extérieur doit être localisé à une distance minimale de cinq mètres d’un bâtiment principal;
  • Le foyer extérieur doit être localisé à une distance minimale de trois mètres d’un bâtiment accessoire;
  • Le foyer extérieur doit être localisé à une distance minimale de trois mètres de toute ligne de propriété;
  • Aucune bouteille ou bonbonne de gaz ou liquide inflammable ne doit être située à moins de cinq mètres du foyer extérieur;
  • En aucun cas, un foyer extérieur ne peut être installé ou utilisé sur une galerie, véranda, balcon ou toute autre construction combustible;
  • Seul le bois sec non traité et non peint peut être utilisé;
  • Le feu doit être sous la supervision continuelle d’une personne adulte au sens de la loi;
  • Un foyer extérieur ne peut être utilisé qu’entre 7h et 24h après quoi le feu doit être immédiatement éteint;
  • L’utilisateur doit garder en tout temps sur les lieux, un dispositif permettant d’éteindre le feu;
  • Il est interdit d’allumer ou maintenir un feu lorsque la vélocité du vent excède 30 km/h;
  • L’utilisateur doit éteindre le feu lorsque celui-ci constitue une nuisance pour un voisin;
  • Nul ne peut allumer ou maintenir allumé un feu dans un foyer extérieur si une ordonnance d’interdiction de faire un feu est décrétée par la Société de protection de forêts contre le feu ou par le Service de sécurité incendie.

Le présent article ne s’applique pas à un feu extérieur, situé sur un terrain de camping et en dehors du périmètre urbain, lequel peut être entouré de pierres, de blocs de béton ou aménagé dans une cuve ou une demi-fosse et dont le diamètre à la base n’excède pas 0,75 mètre et qui est situé à une distance minimale de 3 mètres de tout bâtiment, roulotte, remise, tente ou tente-roulotte.

Veuillez vous référer au chapitre 7 du Règlement relatif à la prévention des incendies pour plus de détails.

Utilisez le bon cordon de rallonge

  • Utilisez des cordons de rallonge homologués par un organisme reconnu comme CSA ou ULC.
  • Évitez les cordons trop longs qu’il faudrait enrouler. Le câble risquerait alors de surchauffer et de provoquer un arc électrique.
  • Si vous devez utiliser un cordon de rallonge pour vos décorations extérieures, assurez-vous d’abord qu’il convient pour un usage extérieur.

 

Bien utiliser les cordons de rallonge

  • Ne placez pas de cordons de rallonge dans un endroit passant. Installez plutôt le sapin et les autres décorations électriques près d’une prise de courant; de cette façon, le cordon de rallonge ne sera plus nécessaire.
  • Ne cachez pas vos cordons de rallonge sous un tapis ou une carpette. Le poids des gens qui marchent sur le tapis et la friction occasionnée par les pas peuvent endommager le cordon et accroître les risques d’incendie.
  • Ne laissez pas courir un cordon de rallonge dans une entrée de porte. L’isolation du cordon pourrait être endommagée si la porte se referme dessus.
  • Ne surchargez les prises de courant et les cordons de rallonge. Utilisez plutôt une barre d’alimentation.
  • N’utilisez qu’un seul cordon de rallonge à la fois. Ne branchez pas des cordons de rallonge bout à bout.
  • Si vous placez des décorations extérieures près du sol, fixez les cordons de rallonge autour de piquets de bois pour les tenir loin de la neige et de l’eau.

ATTENTION : ne fixez pas les cordons de rallonge avec des clous ou des punaises. Comme pour les guirlandes de lumières, utilisez des attaches de plastique ou du ruban isolant.

Avec un été bien installé, un bon repas sur le BBQ est un indispensable pour certains. Malgré tout, il n’en est pas moins qu’un risque d’incendie est toujours présent si l’utilisation n’est pas faite adéquatement.
Voici quelques conseils concernant les barbecues aux propane et charbon :

  • Aménagez votre barbecue dans un endroit sécuritaire.
  • Installez votre BBQ à au moins 60 cm des portes et des fenêtres.
  • Nettoyez et examinez tous les brûleurs, conduits d’alimentation et autres composantes de votre BBQ. Vous devriez voir une flamme bleue lors de l’utilisation. Une odeur rappelant les œufs pourris est jointe au propane pour aider la détection des fuites. Une accumulation de gaz peut représenter un risque d’explosion.
  • Les bonbonnes de propane à remplissage multiple doivent en tout temps être conservées à l’extérieur des bâtiments, et ce même durant l’hiver.
  • Allumez toujours votre BBQ avec le couvercle ouvert.
  • Assurez-vous qu’il n’y a pas d’accumulation de graisse susceptible de s’enflammer à l’intérieur du BBQ ainsi que dans le couvercle.
  • Gardez toujours un œil sur votre BBQ pendant l’utilisation.
  • Utilisez toujours votre barbecue à ciel ouvert, et ce même s’il pleut.

 

Si vous utilisez un barbecue au charbon de bois, il présente davantage de risques d’incendie. Voici les précautions supplémentaires à prendre :

  • N’utilisez qu’une petite quantité de combustible d’allumage pour éviter la production de flammes importantes.
  • L’utilisation de BBQ au charbon se fait sur une surface incombustible et loin de votre maison.
  • Disposez des cendres de façon sécuritaire, déposez-les dans un contenant métallique pourvu d’un couvercle et laissez-les refroidir à l’extérieur, à plus d’un mètre de tous matériaux combustibles pendant au moins 72 heures. Ensuite, assurez-vous qu’elles sont bien refroidies et jetez-les dans un sac de plastique et à la poubelle.

Voici quelques conseils lorsque vous êtes amenés à manipuler de la cendre chaude:

  • N’utilisez jamais un aspirateur pour ramasser les cendres chaudes.
  • Déposez le contenant à l’extérieur sur une surface non combustible.
  • Gardez une distance minimale d’un mètre entre le contenant métallique et les murs de la maison, du garage, du cabanon et de toute autre matière combustible comme une haie ou un abri de toile.
  • Les cendres devraient reposer dans ce contenant au moins 3 à 7 jours avant d’être jetées dans un autre contenant tels le bac de matières organiques ou la poubelle.
  • Avant de transvider les cendres dans un autre type de contenant, vérifiez que ces dernières sont parfaitement refroidies. Brassez les cendres régulièrement afin de vous assurer qu’aucune chaleur ne s’en dégage.
  • Pour plus de précautions, conservez les cendres durant toute la saison hivernale et débarrassez-vous-en seulement au printemps.

 

ATTENTION : Les cendres chaudes dégagent du monoxyde de carbone; c’est pourquoi elles doivent être entreposées à l’extérieur de la maison ou du garage.

On surnomme le monoxyde de carbone (CO) le « tueur silencieux », car c’est un gaz toxique qu’on ne peut ni voir ni sentir.

Tous les appareils à combustion tels que les voitures, motocyclettes, génératrices, tondeuses, poêles à bois, fournaises au mazout et foyer au gaz, produisent du monoxyde de carbone.

Seul un avertisseur de monoxyde de carbone peut vous indiquer s’il y a dans l’air une concentration anormale de CO. On peut maintenant se procurer un avertisseur qui détecte la présence de CO et de fumée ou de propane.


Recommandation du Service de sécurité incendie :

Tout logement disposant d’un garage attenant ou d’un appareil de chauffage à combustion devrait être équipé d’au moins un avertisseur de monoxyde de carbone par étage, y compris le sous-sol.

Nouveau service

Une nouvelle technologie de type 9-1-1 IP a été déployée par Bell Canada. Le Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC) a décidé d’établir ce service progressivement au Canada.

Notre centre d’appel 9-1-1 offre donc aux citoyens et visiteurs dans le territoire de votre municipalité le service de Texto au 9-1-1, service réservé aux personnes sourdes, malentendantes ou qui présentent un trouble de la parole (SMTP). Nous avons donc adapté nos systèmes afin de nous conformer à ce service qui est uniforme à travers le Canada.

Ce service additionnel est offert aux personnes SMTP sans frais supplémentaires.

IMPORTANT : Pour bénéficier de ce service, les personnes SMTP doivent s’inscrire au préalable, sans frais, auprès de leur fournisseur de service sans fil (cellulaire), et non auprès du centre 9-1-1. La personne doit disposer d’un appareil téléphonique (modèle compatible avec le service) qui permet de tenir à la fois un appel et une session texto en simultané. Chaque fournisseur de service cellulaire publie une liste des appareils admissibles.

En cas d’urgence, les personnes SMTP inscrites au service devront d’abord faire un appel téléphonique normal cellulaire au 9-1-1; le centre d’appels d’urgence est alors automatiquement informé de la nécessité d’entreprendre une conversation par message texte avec l’appelant, selon la langue indiquée (français ou anglais).

Le site Web www.textoau911.ca permet de se renseigner davantage. Vous êtes encouragés à informer la population de ce nouveau service dans vos publications municipales.

Aussi, s’il existe un organisme responsable des services pour malentendants dans votre région, vous êtes invités à les informer de la mise en place de ce nouveau service.
Si vous désirez davantage de renseignements à ce sujet, veuillez communiquer avec nous en contactant le service à la clientèle de CAUCA au numéro 1-866-927-9811, ou par courriel à [email protected].

RAPPEL IMPORTANT : Un appel téléphonique vocal au 9-1-1 reste le seul moyen de recevoir de l’aide dans les situations d’urgence pour les personnes non inscrites au service Texto au 9-1-1 réservé aux personnes sourdes, malentendantes ou présentant un trouble d’élocution. Il n’est PAS POSSIBLE de texter directement au 9-1-1 au Canada.

Recommandations du Service de sécurité incendie

Afin d’être parée à toute éventualité, chaque famille devrait élaborer son propre plan d’évacuation. Vous devriez y inclure les éléments suivants :

  • Prévoyez deux voies de sortie pour chaque pièce.
  • Choisissez un lieu de rendez-vous à l’extérieur de votre résidence.
  • Déterminez un moyen de communiquer votre situation aux urgences (cellulaire, téléphone chez un voisin, cabine téléphonique publique à proximité, etc.).
  • Testez votre plan en faisant des exercices d’évacuation en famille.

 

L’échelle de secours est à considérer fortement pour les résidences dont les chambres sont au deuxième étage. Elle est pliable, prend peu de place et s’accroche facilement à la fenêtre. Elle peut faire une différence lors de l’évacuation, notamment si l’escalier intérieur devient impraticable à cause de la fumée.

Le gouvernement du Québec a adopté, en juin 2000, le projet de loi 112 sur la sécurité incendie. Il s’agit de la pièce maîtresse d’une réforme qui a comme objectif de modifier la perception que les citoyens, pompiers, agents de prévention et autres ont de la sécurité incendie, afin d’améliorer leurs comportements en matière de planification, de prévention et de lutte contre les incendies.

Le schéma de couverture de risques qui découle de la Loi sur la sécurité incendie vise une plus grande efficacité de la part des organisations, une utilisation plus rationnelle des ressources et des équipements, ainsi qu’un recours accru aux mesures de prévention.

La prévention sera de plus en plus présente sur le territoire, tant au chapitre de l’inspection périodique des risques du territoire, qu’en ce qui a trait à la sensibilisation du public. Cela est synonyme de vent de changement pour une protection maximale de nos citoyens et de leurs biens.

Chaque année, les membres du Service de sécurité incendie feront donc des visites dans les résidences, commerces et autres bâtiments de la ville, afin de vérifier la conformité des avertisseurs de fumée et de détecter toute forme de risque. L’équipe profitera également de cette occasion pour émettre des recommandations et conseiller les citoyens.

Plus de 1 100 feux de cheminée surviennent en moyenne chaque année au Québec. Ils représentent une source potentielle d’incendie de bâtiment qui pourrait causer d’importantes pertes matérielles et humaines.

Pourquoi ramoner?

Le ramonage contribue à prévenir les incendies. Il permet aussi :

  • De prévenir les intoxications au monoxyde de carbone en permettant une meilleure évacuation de la fumée et des gaz toxiques ou nocifs;
  • D’éliminer la suie et les dépôts inflammables (créosote) qui se sont accumulés dans la cheminée;
  • D’optimiser l’efficacité de l’appareil de chauffage et de permettre une économie de combustible;
  • Au professionnel du ramonage de déceler la présence de bris ou de détérioration du système de chauffage et de ses composantes.

La créosote est un liquide qui se créé sous la forme de gouttelettes dans la fumée émanant du bois lors de sa combustion. Ce liquide inflammable durcit en refroidissant et s’accroche aux parois de la cheminée, augmentant ainsi les risques d’incendie.

Recommandation du Service de sécurité incendie

Le ramonage est le seul moyen efficace pour prévenir les incendies. Selon votre consommation de bois, vous devriez faire ramoner votre cheminée, au moins une fois par année. Les dépôts de créosote dans la cheminée peuvent s’enflammer facilement lors de la prochaine attisée. 

Pour un ramonage complet, sécuritaire et de qualité, référez-vous aux entreprises spécialisées. Méfiez-vous des ramoneurs à bas prix !

Pour plus d’information sur l’entretien de votre cheminée, consultez le site Internet de l’Association des professionnels du chauffage (APC).

Important : Avant de procéder à la première flambée de la saison froide, pensez à examiner votre cheminée à l’aide d’un petit miroir afin de vous assurer qu’aucun débris n’est venu l’obstruer pendant l’été (nid d’oiseau, pièce détachée, etc.).