La Ville de Saint-Rémi souhaite rendre l’artère principale plus invitante, mais surtout plus sécuritaire pour tous les types d’usagers de la route.

Share on twitter
Share on facebook
Share on linkedin
Share on print
Share on email

En 2015, le ministère des Transports du Québec (MTQ) a constaté le besoin de refaire l’asphalte de la route 209, soit la rue Notre-Dame. Par le fait même, la Ville de Saint-Rémi a voulu profiter de cette occasion pour restaurer les infrastructures souterraines de cette route, mais aussi pour procéder à sa revitalisation. Afin de sonder la population sur cet éventuel projet, la Ville a créé une page sur son site Internet où elle expliquait brièvement ses intentions et où elle invitait la population à partager leurs opinions, suggestions et préoccupations.

Ainsi, entre 2018 et 2020, elle a été en mesure d’y recueillir les commentaires et les propositions d’aménagement de ses citoyens.

  • Créer une image de marque pour la rue principale;
  • Créer un lieu attrayant, stimulant et rassembleur;
  • Faciliter et encourager l’accès à pied ou à vélo
  • Encourager et accroître la visibilité des entreprises locales.

Pour que ce projet d’envergure soit envisageable, la Ville de Saint-Rémi a dû effectuer plusieurs démarches et discussions avec différents intervenants comme le ministère des Transports du Québec ainsi qu’Hydro-Québec. Ce passage obligé explique, en partie, l’étendue du processus.

Il est également important d’inclure dans ce projet l’ensemble des parties prenantes, dont les riverains et propriétaires localisés sur la rue Notre-Dame. C’est pourquoi la Ville a engagé une ressource dédiée afin de rencontrer ces personnes dans l’objectif d’une communication transparente et bidirectionnelle.

  • Le projet de revitalisation de la rue Notre-Dame s’étendra d’ouest en est, de la rue Beaudin à la route 221, soit le boulevard Saint-Rémi. Dans l’intention de simplifier la compréhension des problématiques et des aménagements du projet, la portion de la rue Notre-Dame qui fait l’objet de revitalisation est présenté en trois tronçons:
  • Tronçon ouest: entre les rues Beaudin et Saint-André
  • Tronçon central: entre les rues Saint-André et Prud’homme
  • Tronçon est: entre la rue Prud’homme et le boulevard Saint-Rémi
 
Les problématiques
  • Fonctionnalité des rues;
  • Trottoirs étroits;
  • Absence de trottoirs;
  • Manque de verdissement;
  • Présence et emplacement des poteaux électriques;
  • Mauvaise qualité d’éclairage;
  • Sécurité des usagers plus vulnérables, notamment les piétons.

Les aménagements :

  • Enfouissement des fils électriques
  • Élargissement des trottoirs
  • Avancement des trottoirs aux intersections
  • Amélioration de la qualité paysagère
  • Révision du partage de l’emprise
  • Ajout de mobilier urbain
 
  • Ce tronçon subira peu de changement de configuration considérant la faible emprise de rue.
 

Tronçon central – zone commerciale, de rencontre et d’animation  

  • Les aménagements:
    • Enfouissement des fils électriques;
    • Élargissement des trottoirs;
    • Ajout de verdissement et de mobilier urbain;
    • Ajout d’un îlot central à l’intersection des rues Notre-Dame et Saint-André.
 

Tronçon est

  • Les aménagements:
    • Ajout et élargissement des trottoirs;
    • Rétrécissement des accotements;
    • Ajout de verdissement et plantation d’arbres;
    • Ajout de mobilier urbain;
    • Ajout d’un arrêt et d’un lien cyclable (à confirmer avec le MTQ).